Analyse BEV (Bioélectronique de Vincent) réalisée par Sylvie Henry Réant, Ingénieur Chimiste ENSCP, Master 2 Biologie, à Rhode Saint Genèse (Belgique) le 19.05.2020

L’analyse BEV (Bioélectronique de Vincent) confirme que le Biodynamizer va avoir un réel impact sur l’eau en la rendant plus réductrice & nettement moins oxydante & plus biocompatible. Sur base des paramètres mesurés lors de l’analyse BEV on peut dire que le Biodynamizer:

  • réduit très significativement l’oxydation de l’eau (en rendant l’eau réductrice ou physiologiquement compatible),
  • participe à la régénération cellulaire (en augmentant l’activité électronique de l’eau il contribue à combattre les radicaux libres),
  • préserve nettement mieux l’énergie dans l’eau (en réduisant la dissipation de l’énergie, voir aussi à ce sujet l’analyse électrophotonique qui atteste cela !)
  • facilité la métabolisation et l’évacuation des minéraux (dans une eau réductrice les minéraux se présentent plus sous forme colloïdale)

Explications des résultats obtenus lors de l’analyse :

  • Facteur rH2 de l’eau du robinet de Rhode Saint Genèse (Belgique) non traitée = 36,3 -> 29,7 pour l’eau du robinet biodynamisée soit une baisse exponentielle de l’oxydation de l’eau de 6,4 unités (dont 4 pour le Biodynamizer et 2,4 pour le biofiltre) ou 10-6,6 ou pratiquement 4.000.000 de fois moins oxydante! Le rH2 est calculé sur base des mesures du pH = 7,6 -> 7,5, température eau du robinet dans la cave de 13,5°C -> 16,5°C (eau biodynamisée cuisine), avec un potentiel redox de 385,2 mV -> 207,4 mV (= différence de potentiel mesuré par un voltmètre), conductivité inchangée 750 µs/cm ; Analyses répétées toute une journée avec mesures toutes les 3 minutes et avec étalonnage des appareils, sans pollution électromagnétique ; équilibre idéal selon la BEV= pH 7 & rH2 28
  • La quantification énergétique de Vincent (W de Vincent = puissance dissipative de l’eau en termes d’énergie, fonction de sa conductivité, du pH et du rH2) passe de 400 µW/cm3 pour l’eau du robinet non traitée à 180 µW/cm3 pour l’eau du robinet biodynamisée. Ce qui signifie que l’eau biodynamisée préserve mieux l’énergie ce qui sera favorable pour le fonctionnement cellulaire (voir à ce sujet l’importance du voltage membranaire).
  • Une eau réductrice est une eau cohérente dont l’activité électronique augmente (beaucoup d’électrons libres ou disponibles qui peuvent être donnés), ce qui favorise la neutralisation des radicaux libres. Ceux-ci oxydent l’eau et produisent la dégénérescence des cellules et donc un vieillissement cellulaire.
  • Le Biodynamizer va transformer la forme ionique des minéraux (ions déséquilibrés électriquement) présents dans l’eau du robinet en forme colloïdale. Ceux-ci resteront en suspension dans l’eau et deviendront électriquement neutres (la structure des minéraux change, ils précipitent, s’agglomèrent, deviennent plus gros, voir aussi la section minéraux et calcaire à ce sujet). Les minéraux sous forme colloïdale sont plus facilement évacués par les selles. Une eau biodynamisée peut donc contenir plus de minéraux car ils sont plus facilement évacués en passant, entre autres, par les intestins et solliciteront donc nettement moins les reins (qui évacuent via l’urine) !

Importance d’une eau réductrice pour combattre les radicaux libres qui oxydent le corps:

  • L’oxygène (la respiration), une inflammation (la chaleur ou la douleur suite à une infection ou autre), ou le stress oxydatif (provoqué par l’alcool, le tabac, la nourriture « industrielle», …) peuvent entraîner la production de radicaux libres. Ceux-ci sont des molécules instables auxquelles il manque un électron et qui viennent se rééquilibrer en les volant à nos autres cellules (stables). En recherchant cette stabilité électronique et en récupérant 1 électron dans nos cellules, ce radical libre oxyde celles-ci ! Lorsqu’une cellule est oxydée, cela provoque un vieillissement prématuré de tout notre corps et cela peut provoquer certaines maladies ou vieillir prématurément la peau.
  • Seules des molécules ayant des électrons qui peuvent être facilement mobilisés (molécules antioxydantes) sont capables de neutraliser les radicaux libres (en leur transférant un de leurs électrons libres ce qui va les rééquilibrer). Les antioxydants permettent à nos cellules d’éviter de dégénérer et rester saines. Les fruits et légumes contiennent une grande quantité d’antioxydants lorsqu’ils sont bio et fraîchement cueillis.  L’eau Biodynamisée réductrice peut avoir le même effet. La mesure du facteur rH2 permet de quantifier la qualité réductrice de l’eau.
Menu