• Préfiltration physique: spunbond en polypropylène (tissu 100% polypropylène non tissé) mélangé à la fibre Aqualen®. Filtre à sédiments qui retient les particules de fer, sable et neutralise le développement des germes, bactéries etc… et protège le bloc de charbon actif
  • le Carbon Fiber Block est composé de charbon actif de coco en granules (Carbon Fiber Block) frittés à des billes de polyéthylène micronisé et la fibre Aqualen®. Le charbon actif est obtenu après calcination des coques de noix de coco par injection de vapeur d’eau pressurisée = phénomène physique de fixation des molécules polluantes par différence de polarité entre le polluant (+) et le charbon actif (-) ; le charbon actif est régénéré par oxydation
  • Fibre poreuse Aqualen® (fibre, dont le diamètre des fibres est de 10 µm, mélangée au charbon actif). Cette fibre ressemble aux racines d’un arbre qui lient les granules de charbon actif en une structure dense. Sa fonction est triple, elle :
    • permet d’avoir une très grande surface d’adsorption, soit 1.000 cm2/g (33 fois plus grande que celle des filtres classiques), c’est-à-dire une bonne répartition de l’eau sur toute la surface du charbon actif (cela évite les canaux préférentiels d’eau)
    • retient physiquement les polluants dans sa structure jusqu’à des diamètres de 5 µm (filtration physique des métaux lourds, bactéries, arsenic et parasites)
    • intègre dans sa structure de l’argent ionisé (chargé négativement) qui est bactéricide (neutralise les micro-organismes, antibiotiques,…), l’argent n’est donc pas mélangé au charbon actif mais retenu dans la microfibre
Menu