Chercheurs: Georges Vieilledent (Ir. spécialiste en traitement de signaux) & Raymond Herren (Ir. En électronique)

La caméra électrophotonique de Coramp solutions a été certifiée par la Délégation Régionale à la Recherche et à la Technologie Midi-Pyrénées France après validation auprès d’experts académiques.

Etude Electrophotonique commandée par la SA Dynamized Technologies le 09.07.2019

Procédé : la caméra électrophotonique mesure les décharges photoniques de l’eau soumise à un champ électrique (signal 110 Hz = proche de la fréquence pulsée par le vivant !) qui crée à son tour un champ électromagnétique. Ces pulsations reflètent l’énergie absorbée et transmise par l’eau selon le principe de l’effet de couronne (photo Kirlian). La caméra enregistre dans le spectre de lumière ultraviolet et perçoit pratiquement la totalité des photons dans l’air autour de l’échantillon d’eau (l’info du vivant passe par le spectre UV) ! Pour cette analyse 12 captations de 3 eaux différentes (une fois dynamisée et une fois non-dynamisée) ont été prises de chaque liquid, soit 72 captations en tout, ce qui permet une fiabilité statistique. Les photos sont prises en format Tiff (imagerie numérique) et FFT (imagerie scientifique).

Observation des images TIFF :

Analyse de la valeur énergétique d’un liquide, au sens électrons/photons*, exprimée en Joule dans chaque pixel. On mesure la quantité de photons (particules de lumière) émis en observant les luminescences ou flammèches ou « streamers » générés par la fuite d’électrons qui deviennent des photons au contact de l’air. Il s’agit de mesurer l’intensité de la lumière émise en observant les niveaux de gris mesurés = nombre de photons dans chaque pixel : 1 pixel +/- 10.000 photons (à saturation) = électrons-volt convertis en Joules = énergie pure

* R. Van Wijk dept. Biologie Moléculaire de l’Université d’Utrecht « Bio-photons and Bio-communication » : Tous les tissus vivants émettent des photons ultra-faibles ou Biophotons ; Les biophotons sont impliqués dans la communication intercellulaire et neuronale (par des canaux de communication optique) ! Les photons apparaissent dans le spectre visible mais surtout ultra-violet ; Les scientifiques sont convaincus que les photons sont liés à notre conscience & esprit (des milliards de biophotons sont traités toutes les secondes par notre cerveau) ; Voir aussi les travaux de F.A. Popp & Alexander Gurwitch (biophotons & champs morphogénétiques)

La caméra électrophotonique constate une augmentation de l’énergie & de l’hydratation cellulaire dans l’eau Biodynamisée

Les luminescences de l’eau biodynamisée autour de la couronne sont plus longues et intenses (dégagent plus de lumière) et sont plus nombreuses et régulières, que celles de l’eau du robinet. Ce qui veut dire qu’elles contiennent plus d’énergie en termes de photons – électrons (moyenne significative de +/- 12%). Ceci est cohérent avec les constatations faites en Bioélectronique de Vincent et notamment le facteur W de Vincent qui confirme la rétention plus grande d’énergie dans l’eau biodynamisée.

La forme de la goutte d’eau biodynamisée est plus étalée/étirée (la goutte d’eau s’étale sur l’électrode) car sa tension superficielle est plus faible => cela permet une meilleure hydratation cellulaire car elle est plus « mouillante », l’eau biodynamisée pénètre mieux dans les tissus.

Les ponts photoniques : l’énergie de l’eau se transmet à l’énergie du corps

Les ponts photoniques permettent de mesurer le degré de « biocompatibilité » énergétique entre l’énergie de l’eau Biodynamisée et l’énergie du corps humain (son affinité ou sa résonance).

Procédé : Electrode spéciale en quartz contenant de façon successive de l’eau du robinet & de l’eau du robinet Biodynamisée + apposition des 10 doigts du corps humain. Observation des ponts photoniques (vents ioniques = transferts d’énergie) entre l’eau et les doigts situés à 3 mm.

Constatation : l’eau Biodynamisée possède une nettement plus grande compatibilité énergétique visualisée par la manifestation systématique des ponts photoniques et leur très grande amplitude qui vont même bien au-delà de la périphérie des doigts ! Observation réalisée 20 fois sur 2 x 10 doigts. En termes d’énergie globale (au sens électrons-photons) les affinités entre l’eau biodynamisée et les doigts sont « très nettement supérieures »! Ceci est la 1ère fois que cela est observé en 10 ans d’existence de la caméra électrophotonique.

L’énergie présente dans l’eau Biodynamisée se transmet à l’énergie du corps ! Cela est illustré sur la photo ci-dessus par les « ponts » de lumière photonique entre le réceptacle d’eau et le doigt qui se réalisent dans 100% des cas, et de façon très nettement supérieure et sytématique, pour l’eau Biodynamisée >< l’eau du robinet. Cela illustre la compatibilité énergétique de l’eau biodynamisée. Nous avons besoin de cette énergie pour notre fonctionnement cellulaire, voir à cet égard l’importance du voltage membranaire !

La caméra électrophotonique observe un rayonnement énergétique nettement plus ample dans l’eau Biodynamisée

Images fréquentielles FFT (Fast Fourier Transform en format ICA) : le rayonnement du spectre de lumière visible (couleur jaune & pourpre) est nettement plus ample et étendu dans l’eau Biodynamisée >< l’eau du robinet, ce qui indique une plus grande répartition spatiale de l’énergie et donc un plus grand rayonnement de cette énergie. L’eau Biodynamisée contient en effet plus de photons qui rayonnent plus loin (Hot Spot Pixel supérieur de 14%). Ceci est aussi constaté dans les images au format Tiff !

La caméra électrophotonique observe une plus grande harmonie structurelle & vibratoire dans l’eau Biodynamisée

L’imagerie fréquentielle FFT (Fast Fourier Transform) révèle aussi la structure géométrique intime de l’eau. La structure de l’eau Biodynamisée se révèle plus symétrique, régulière, cohérente et harmonieuse et souvent de forme hexagonale en son centre >< l’eau du robinet. Ces formes géométriques imprimées par la fréquence énergétique dans l’eau révèlent sa structure moléculaire qui constitue la « grille de lecture » de l’énergie-information qui la traverse. L’eau est une bande magnétique qui capte et transmet cette énergie. Nous supposons que plus la structure géométrique de l’eau sera harmonieuse et cohérente, plus son potentiel de transmission de cette énergie sera grand ! « L’énergie code, l’eau décode, l’humain encode » ; Voir aussi les similitudes avec les cristaux d’eau notamment au niveau des formes hexagonales !

Menu